dimanche 30 décembre 2012


Alors que les djeuns reçoivent en cadeau les toutes dernières tablettes tactiles pour les fêtes de fin d'année, je me suis souvenu d'avoir reçu le même genre, il y a des années de cela. De chouettes  tablettes aux formats, à peu près, identiques. Elles étaient aussi tactiles et très économiques en plus !
Pas de câble, pas de Wifi et tout le bazar. D'accord, on ne pouvait pas aller sur Internet, mais à quoi bon, ça n'existait pas encore ! On écrivait sans logiciel et clavier, tout à la main avec un stylet à ardoise enrobé ou non, d'un papier peint fin, le stylet ou crayon à ardoise, n'était pas toujours doré comme ceux que je vous montre sur l'image jointe. Un correcteur de grammaire et d'orthographe était inutile, le Maître d'École nous apprenait à ne pas faire de fautes et s'il nous arrivait parfois d'en faire, un petit coup de règle sur les doigts et la correction était automatique !
Pas de gomme non plus, un coup d'éponge et hop ! le tour était joué et gare à celui qui n'avait pas mouillé son éponge avant d'aller en classe...Ah ! encore une chose pratique, la tablette était réversible, elle avait deux côtés, l'un pour l'écriture et l'autre pour les calculs.
C'était le bon temps quoi...bien que nous n'avions, rien dans les poches juste un mouchoir propre et un lance-pierre ! et encore, je n'en avais pas, moi, j'étais déjà un pacifique.

samedi 22 décembre 2012

Nous avons eu chaud cette fois ! Nous avons failli 
tous y passer, les pauvres, les riches, les malheureux, 
les heureux, les amoureux, les divorcés, les mariés,
les célibataires aussi, les gentils, les méchants, absolument tous.
Sauf moi ! car j'avais tout prévu. Mon vaisseau spatial était prêt 
et l'est toujours d'ailleurs...au cas, où les Mayas se seraient 
trompés de quelques jours...  
Eh ! Oui, j'avais projeté de me rendre à Rolkaland. 
Admirez ce fameux vaisseau se faufilant avec agilité 
et adresse à travers les astres de l'univers.
L'original de cette création a été réalisé par un maître
en la matière, je veux parler de REGO je n'en ai fait 
qu'une très pâle réplique pour un Mail-Art.

mardi 4 décembre 2012

Chalu

L'autre jour, je surprends mon chaton entrain de lire 
le Journal que j'avais posé distraitement sur un tabouret. 
Cela m'a beaucoup étonné, car généralement, ce sont 
surtout les souris qui l'intéressent ! un peu comme moi ;-) 
À ce propos, ce matin, elle a ramené sa première souris, 
elle était très fière (Kitty, pas la souris, bien sûr) de me 
la montrer. Un peu comme moi, lorsque j'ai amené ma 
souris, pour la première fois à la maison (il y a moment 
de cela, mais je m'en souviens encore) 

mardi 13 novembre 2012

Raymond Peynet un dessinateur
que j'aime. Voici "l'amour propre"
une des nombreuses illustrations
humoristiques sur le thème de l'amour.
Une autre fois, je vous présentererai
"L'amour vache" !

Pour le dernier étage l'architecte a terminé ses plans
 à main levée ! Je ne vous dis pas le casse-tête réservé 
aux artisans maçons et vitriers !

Composition Mikado pour Pierre

vendredi 9 novembre 2012

Une rue avec un bonhomme omniprésent devenu 
"Yamakasi" après avoir goûté au chocolat ELOT.

mardi 6 novembre 2012

Une sélection de mots plus ou moins bons après ceux déjà diffusés le                                                               18 mai 2012

                   Le crayon à papier: Donc il coule.
                   Théologie: Mais café au travail.
                   Incontournable: Personne conne pouvant pivoter.
                   Un skieur alpin: Le boulanger aussi.
                   Considéré: Tellement con, qu'il n'en revient pas lui-même.
                   Gabon: Mec vraiment trop sympa.
                   Perroquet: Accord du paternel.
                   Le Massif Central: Le gros au milieu.
                   Péniche: Zizi portugais.
                   La maîtresse d'école: L'institutrice prend l'avion.

              Il m'en reste encore quelques uns, dépêchez-vous de les commander !


L'EUROPE, une drôle de bête, vous ne trouvez pas ?
Comment voulez-vous qu'elle avance avec ces malformations ! :-))

vendredi 12 octobre 2012

Croyez-vous que l'affranchissement soit 
suffisant pour cet envoi ?
Un peu timbré Rolka, non ?...

mercredi 10 octobre 2012

Ce dessin sur un vase ancien de la Grèce Antique
me fait penser à des Grecs d'aujourd'hui,
comptant leurs derniers €uros...
En faisant ce montage avec en arrière-plan le 
Panthéon en ruines et le Discobole sur l'avant 
à gauche, je me suis dit:
"Les Grecs vont-ils être les premiers à jeter l'€uro ?"

Rappel-N'oubliez pas de faire un clic sur les images en général,
pour avoir une meilleure lecture des détails souvent intégrés
dans mes messages.

mardi 9 octobre 2012

Demain j'arrêterai de râler...mais demain seulement.
Nous nous sommes fendus pour l'Euro !
Nous nous sommes même coupés en quatre pour l'Euro !
Pour avoir la Paix qu'aurions nous pas fait...Voilà le résultat !
Pour les produits de consommation courante, 
les augmentations se pratiquent aux dizaines de centimes
supérieurs, quand ce n'est pas carrément aux 50 cents. 
Si nous étions restés au Franc, aurions-nous accepté ces hausses ?
"TIME IS MONEY" disent certains...ce n'est pas toujours vrai, 
la preuve, je passe du temps à réaliser des Mail Art, gratis !
mais c'est un plaisir et le plaisir a une autre grande valeur...

°°°°°°°°°°

lundi 8 octobre 2012

vendredi 5 octobre 2012

Un envoi pour Michelle avec de petits dessins
répétés pour faire un fond d'enveloppe qui ne
m'a pas déplu. Je reviendrai sur ce thème avec 
d'autres sujets, peut-être un peu plus colorés...
Notez l'affranchissement avec des timbres de 
la célèbre George Sand que je trouve encore
 très bien pour son âge !... 


mardi 2 octobre 2012

Histoire vraie...




C’est l’histoire d’un mec…normal…de couleur…

L’histoire que je vais vous raconter s’est déroulée dans l’Est de la France à la fin de la guerre. C’était un dimanche, il faisait froid, mais il y avait un beau soleil. La famille d’un démineur bénévole était réunie et finissait de déjeuner.
Au loin, on entendit des bruits d’explosion. Bien que l’armistice ait était signé, l’Armée restait présente pour, entre autres tâches, ramasser armements et explosifs restés sur les lieux des combats.
Ça et là, quelques jeunes "s’amusaient" à faire exploser les cartouches qu’ils avaient ramassées, en les jetant dans le feu.  Certains se blessaient, parfois sérieusement, en pratiquant ce jeu stupide.
Un démineur reconnaissait, au bruit, les explosions de mines et celui dont je vous parle commençait à s’agiter sur sa chaise et lorsqu’une nouvelle série d’explosions se fit entendre, il se leva, s’habilla, enfourcha son vélo et se rendit sur le lieu dont il connaissait l’accessibilité à proximité de la route.
En arrivant, il découvrit les fauteurs de troubles, des jeunes de 14 à 16 ans étaient entrain de jeter des pavés sur le champ de mines clôturé pour faire exploser les mines. Il les chassa sans ménagement et après un moment d’hésitation, il décida, malgré l’interdiction de travailler le dimanche, de déminer ce terrain dangereux.
L’homme avait étudié les plans de pose des mines anti personnelles selon leurs modèles. Là, il s’est agit de ces petites boîtes carrées en bois que l’on enterrait à environ 15 cm de profondeur et sur lesquelles était monté un détonateur dont l’extrémité arrivait juste à ras du sol.
Il entra sur le terrain en soulevant les barbelés et s’attela à la tâche qui consistait à ôter le détonateur pour neutraliser la mine. Au bout d’une bonne heure, pensant avoir déminé tout le champ avec ses 75 détonateurs en poche, il allait sortir du champ en effectuant le même geste qu’en entrant; soulever le grillage et passer en dessous, mais au moment où il se baissa, il mit le pied sur un piège ! l'explosion le projeta à plus de 3 mètres !
Conscient de la gravité de ses blessures et ne voyant plus rien, la charge d’explosifs avait atteint son visage, il hurlait de toutes ses forces en appelant du secours. 
Quelques personnes en entendant ses cris ont accourus, mais ne pouvaient pas l’aider, il était allongé sur le champ de mines et personne ne savait que celui-ci avait été déminé !

Quelques instants plus tard, une Jeep de l’armée est arrivée flanquée de 4 militaires, sautant de leur voiture, ils dispersèrent les personnes présentes pour éviter qu’elles ne prennent de risques…
Puis soudain, un des soldats se mit à courir à travers le champ de mines pour secourir le blessé dont les hurlements commençaient à s’estomper lentement. Il ramena la victime aussi bien qu’il pût, jusqu’à la Jeep, prit le volant et démarra en trombe pour la salle de cinéma qui servait de Centre de Secours.
Les médecins examinèrent le blessé, et ne lui donnaient que peu d’espoir pour sa survie. Malgré ce constat désespérant, il fut acheminé vers l’hôpital le plus proche. Et grâce aux chirurgiens et à la qualité des soins prodigués, le démineur a pu être sauvé, le cœur avait résisté ! (c’est ce que l’on dit en pareilles circonstances) Il conserva des années durant, la trace des impacts de poudre brûlée sur le visage. Il était diminué, il avait perdu un œil et sa jambe gauche. De nombreuses cicatrises étaient visibles sur tout son corps...mais il vivait !
J’ai souvent pensé à ce soldat de couleur (comme l’on dit aujourd’hui) qui par son courage, et au risque de sa propre vie, est allé chercher le blessé et l’a porté hors du champ de mines. Ce soldat lui a sauvé la vie ! 
En vous narrant cette histoire vraie, j’ai voulu rendre un dernier hommage à cet homme…Je ne sais pas ce qu’il est devenu, mais j’espère qu’il aura eu une vie heureuse et agréable et qu’il ait pris conscience du geste héroïque qu’il a accompli. J’espère aussi que cela a pu l’aider pour bien avancer dans sa vie.
J’ai bien connu le démineur, il a encore vécu de nombreuses années après son accident…

jeudi 27 septembre 2012

J'avais imaginé écrire une petite histoire à ma
façon sur l'entrée de la Grèce dans la zone Euro
après son entrée dans l'Union Européenne. Les
récents évènements m'ont coupé l'envie d'en faire 
une petite histoire amusante. Les Dieux Grecs (!) 
que j'avais mis en scène n'ont plus leur place et 
s'ils existent encore, ils seraient extrêmement bien
inspirés de venir en aide au peuple grec qui vit
aujourd'hui une véritable tragédie et je ne pense pas 
qu'il soit, lui seul, responsable de cette situation... 

dimanche 23 septembre 2012

Cet après midi lors de ma promenade quotidienne (que je commencerai demain) j'ai rencontré une vieille voiture presque aussi ancienne que moi, mais qu'est-ce qu'elle avait bonne mine, elle ! J'ai cru qu'elle sortait de chez le coiffeur du Salon de l'automobile. Avec le moteur à l'air, le toit ouvrant semi-automatique, sa couleur rutilante rouge pompier, bon oeil (mais enfin, Rolka ! tu vas te calmer, oui ?)  des yeux et des jambes jantes chromés, elle ressemblait à une vraie beauté rétro, quoi ! 
Je l'ai entendue arriver, j'ai donc eu le temps d'ajuster mon appareil photo.
J'ai vu qu'elle ne possédait pas encore de numéro d'immatriculation, elle ne devait pas avoir eu le temps de passer à la Préfecture... 
Tout de même bien sympathique cette carriole. On peut sortir avec elle. 
On se fera remarquer, certes, mais ça, ce n'est pas le plus gênant à l'époque dans laquelle nous vivons et où le "paraître" domine tout. 
Entre nous, je me garderais, toutefois de la sortir avant qu'elle ne soit complètement habillée et qu'elle ait ses papiers en règle !
Le jeune couple qui la conduisait (oui, il faut au moins être deux pour conduire un engin pareil) m'a fait de grands signes amicaux, content qu'il était de voir que je trouvais leur nouvelle auto, jolie !

samedi 15 septembre 2012

Le p'tit sourire du matin pour vous mettre de bonne humeur ?
Hé ! c'est samedi !...vous n'allez pas vous plaindre...

Qui n'a pas entendu cette réflexion un jour ou l'autre:
"Aujourd'hui, je fais tout de travers, j'aurais mieux fait de rester au lit, ce matin !"
Dans ce cas, il faut répondre:
"Non ! tu as bien fait de te lever, au lit, tu n'aurais pas fait mieux !"

vendredi 14 septembre 2012

Vu la diminution de la fréquentation à la messe
du dimanche, le Curé, sera désormais chargé 
de faire sa propre publicité commerciale dans 
sa paroisse. Une surcharge de travail pour le 
même salaire, tout comme dans les entreprises.

"Donnez-vous la peine d'entrer, Messieurs Dames,
il reste encore des places !"

vendredi 7 septembre 2012

J'aime bien les chiffres lorsqu'ils ne parlent pas seulement d'argent !
******
Ich mag die Zahlen, wenn sie nicht nur ums Geld sprechen !
*****
I like the figures when they speak not just Money !
*****

Looping !...

When the bottle is empty, it is that you are full and then 
do not take off even if you see a plane in your fog!

Wenn die Flasche leer ist, ist es, was Sie voll sind, und dann nehmen 
Sie nicht aus, auch wenn Sie ein Flugzeug in Ihrem Nebel sehen!

Rolka'12

mardi 4 septembre 2012

"Le Mail Art est comme un croissant: croustillant à l'extérieur
tendre et moelleux à l'intérieur. Cela peut être le contraire,
mais c'est rare !...
Les miettes éparpillées autour de la tasse de café sont des
mots qui agrémentent l'entrée chez le destinataire." Rolka'12

dimanche 2 septembre 2012

Plus de 10 Siècles séparent les images des 2 femmes sur 
ce montage. Entretemps, énormément de choses ont 
changé sur cette Terre, et pourtant, la femme est toujours 
restée aussi attrayante pour l'homme !... D'ailleurs, si ce 
n'était pas le cas, nous ne serions pas là pour le constater.

vendredi 31 août 2012


Attention !
                  Chez nous, c'est la Pleine Lune ! cette nuit.
Alors changez vos lunettes de soleil pour des lunettes de Lune
et évitez de côtoyer des Lune...à tiques ! (;D 
Méfiez-vous, il y en a encore...des tiques ! 

lundi 27 août 2012

Un nouveau genre, plus géométrique et en noir 
et blanc pour une amatrice de stries !
Sur l'air d'Aline d'Hervé Villard:
"Et j'ai strié, strié..é..é en m'donnant d'la peine..."
et pour continuer avec le sourire...
vous remarquerez que je ne l'ai pas écrit fort, 
peut-être pour ne pas vous réveiller en sursaut.

samedi 25 août 2012

Pas si bêtes les chats...



La grosse chaleur semble passée, mais je crois qu'elle
a laissé des traces...! Pffff...nous sommes encore en
 période de vacances, on a encore le droit de se lâcher 
un peu plus que d'habitude. 
Cette histoire s'est déroulée à la mi-Août, vous vous 
en doutiez, non ? et si par coquetterie vous ne vouliez
 pas chausser vos lorgnons, je vais réécrire les textes 
qui se trouvent sur le rabat au dos de mon enveloppe:
Après "Ça s'est passé..." il est écrit: 
"Vous noterez aussi que le langage des chats a bien 
évolué depuis l'Antiquité où on en parle pour la toute 
1ère fois dans les écrits. (normal, on ne connaissait 
pas l'écriture ! mais les chats, existaient déjà avant !)
La liaison avec mon thème préféré est tombée à pic... 
C'est de là que viendrait l'expression bien connue: 
"Écrire comme un chat" !!! 
Ouf !...j'ai un peu chaud, là (rires)

vendredi 24 août 2012

Et voilà ce que c'est devenu: un Mail Art...
Après quelques interprétations diverses et variées...
En traçant ces courbes harmonieuses sur une page de mon cahier, je n'ai pas imaginé tout de suite qu'il pouvait, aussi, s'agir d'une représentation picturale de la gestuelle d'un chef d'orchestre ! On pourrait dire que la boucle est bouclée, mais non, là, je vous fais chanter ! et...pas n'importe quoi !
Heure exquise 
Qui nous grise
Lentement
La caresse
La promesse
Du moment
L'ineffable étreinte
De nos désirs fous
Tout dit: Gardez-moi
Puisque je suis à vous,
Sanglots profonds et longs
Des tendres violons
Mon coeur chante avec vous
À casse-coeur, à casse-cou
Brebis prends bien garde au loup

Valse de l'Opérette "La Veuve Joyeuse" de Franz Lehar
interprétée par le duo: Nana Mouskouri et Serge Lama
Cela date et ça gratte un peu, mais c'est beau !


mercredi 22 août 2012

J'ai tracé des courbes et j'ai ajouté un fond
 de carreaux pour faire contraste...voilà ce que 
cela a donné. Vous pouvez, s'il ne fait pas trop 
chaud, vous amuser à compter les courbes. Cela 
vous détendra et si ça vous chante  dites-moi
combien vous en avez dénombrées...Ce n'est 
pas si facile...Si vous trouvez la bonne réponse, 
je vous enverrai un Mail Art avec ce modèle. 

mardi 21 août 2012

Comme il fait très chaud, trop chaud même, et 
comme j'ai bon coeur, je veux bien vous prêter 
...ces éventails, mais pas la jolie brune...rires...

samedi 18 août 2012

C'est un Mail Art pour Nicole. J'avais omis de préciser 
que les plumes avaient un estampage avec un cochon et 
tout le monde sait maintenant que dès que je vois un cochon,
 je pense à Nicole qui est une des plus grandes collectionneuse 
de cochons que je connaisse. 

vendredi 17 août 2012

Pendant la canicule l'atelier de construction de
Mail Art et autres images, ne ferme pas. Juste un léger
ralentissement. L'atelier vient de sortir un éventail très 
utile, il peut servir, à la fois pour s'éventer, se gratter le 
dos ou faire la chasse aux moustiques ! Mais attention 
de ne pas vous blesser aux pointes ! Prise une à une, 
les plumes serviront aux épistoliers, si leurs encriers 
ne se sont pas asséchés ! ;))

mercredi 15 août 2012

Je lui ai trouvé un nouveau job à mon taureau:
"La Défense des plus démunis" un travail 
nettement plus épanouissant que le précédent !

lundi 13 août 2012

Pour la majorité des vacanciers, la plage de 
sable blanc, c'est le pied !
Certains, pour montrer d'où ils viennent, 
gardent même leurs chaussettes ! Rires.

vendredi 10 août 2012

Petit dessin pour un essai...avec une tête de 
Mail et une tête d'Art qui ne se veut, surtout
pas, être du grand art...avec une petite citation 
de mon cru: 
"Avec un mail art le ciel est toujours bleu"
et comme le M avec ses moustaches relevées
fait penser à Salvador Dali qui faisait aussi
de la pub à une certaine époque avec ce slogan: 
"Je suis fou du chocolat Lanvin !"
Ce qui n'empêche pas d'être aussi fou pour
quelqu'un d'autre !
Vous voyez même pendant les vacances
l'imagination va bon train...


jeudi 9 août 2012

Et puisque nous sommes dans le rouge restons z'y
avec ce taureau dans une arène où les spectateurs
pas très conscients de ce qu'ils partagent crient: 
"Olé !..."  J'ai envie de crier contre: "Assez ! "
Je n'aime pas les Corridas. Le combat est inégal...
on ne demande pas l'avis du Taureau (!) pourtant, 
la plupart du temps, c'est lui que l'on traîne 
hors de l'arène après l'avoir mis à mort !
(Je ne vais pas me faire que des amis...mais tant pis)

On ne vous le dira jamais assez: 
"Méfiez-vous des Publicités !!!"
Observez celle-ci d'un peu plus près et regardez bien
les différences.......Les jambes de la femme à droite 
sont nettement plus longues, les doigts de la main aussi
 ont poussé !...même le meuble de cuisine a grandi.......
Ah ! j'ai compris, c'est une pub pour grandir et non pour 
maigrir...(rires, si on veut !)...
Notez qu'une personne charitable a bien ajouté en bleu
en haut à gauche: "La vraie vie est ailleurs" C'est vrai,
mais sûrement pas dans un frigo, non plus !


mercredi 8 août 2012

Un Mail Art parti ce matin pour Domino...avec en arrière plan sonore, la chanson interprétée par André Claveau. Elle n'est pas récente, je le concède. Une nouvelle chanson portant le même nom est aujourd'hui plus d'actualité, certes, mais je ne suis pas sûr qu'elle traversera, avec autant d'aisance, les différentes générations comme la première qui, elle, reste encore bien imprégnée dans la mémoire de bien des gens et pas uniquement en France. Elle avait été écrite en 1950  sur des paroles de Jacques Plante et une musique de Louis Ferrari.  
Ce papillon photographié par Patrick, m'a 
particulièrement plu, j'ai tenu à vous le présenter.

mardi 7 août 2012



J'écris: *Après avoir grimpé aux rideaux, presque, toute l'année,
allez-vous grimper aux cocotiers pendant vos vacances ?...*
Vous pouvez démentir...! ;))

lundi 6 août 2012


Une photo de Patrick m'a permis de répondre à 
un appel de Mail Art sur le thème des striures,
rayures verticales, horizontales ou croisées.
Ces sculptures se trouvent à Riehen Suisse à la
 célèbre Fondation Beyeler.

Quelques photographies, en plus, pour vous montrer
ce beau parc qui entoure la fondation...

On ne peut pas dire que ça ne cerf à rien (!)
c'est une belle décoration pour une entrée !
La porte d'entrée du Bâtiment avec ses escaliers 
et ses ferronneries dorées admirables.
Une tête de chien fleurie bien sympathique !
...et la Gargouille ! que j'ai oubliée 
et qui mérite d'être montrée...
...pour finir ce très beau plan d'eau dont la
photo de Patrick ressemble à une peinture...